D’abord praticien de la relation d’accompagnement dans un cadre socio-éducatif durant  douze ans (animateur puis éducateur spécialisé, responsable d’équipe, en MJC, MECS, foyer postcure puis prévention spécialisée), j’ai exercé parallèlement des fonctions de consultant/formateur sur des problématiques sociales.

 

À compter de 2005, je fonde et dirige COFED, un organisme de conseil et de formation dédié aux champs éducatif, social et médico-social, centré sur les conditions de la rencontre et de la coopération (20000 heures de formation-stagiaire annuelles, dix consultants). À ce titre, je fréquente de nombreux contextes, institutions et professionnels sur des questions variées (travail d’équipe, conduite de projets, gestion des conflits, construction identitaire, chocs culturels, partenariat,…).

 

En 2012, je refonde ma pratique en tant qu’intervenant en Thérapie Sociale TST, créé I-CARE et exerce afin d’améliorer des situations individuelles, collectives (groupe; institution) et sociales difficiles. Engagé dans ce nouveau métier, je suis supervisé et en contrat de certification avec l'Institut Charles Rojzman.

Mes formations et qualifications:

- Intervenant en thérapie sociale, Institut Charles Rojzman, Lyon, 525h

- Master 2 professionnel «appui aux établissements d’éducation et de formation», IREDU, Dijon

- Diplôme d’Etat d’éducateur spécialisé, IRTESS, Dijon

- Formation à l’analyse transactionnelle

- Objet de recherche professionnelle et d'étude (master) : interculturel, identité.

- ainsi que tous ces lieux où depuis des années j’ai formé de nombreux groupes, donnant forme pour moi-même, au bénéfice des participants, à de multiples objets, concepts et pratiques

Intervenant en Thérapie Sociale, je travaille à soutenir et favoriser des renforcements de postures, de pratiques et de dispositifs dans tous les lieux où les gens ont à vivre ou travailler ensemble, dans des contextes qui peuvent être difficiles.

 

J’interviens principalement dans les champs de la justice, de l’éducation, de l’action sociale et de la santé en France et en Belgique, sous forme de supervision et de formation.

 

Ma pratique avec les groupes consiste à cadrer, accompagner et traiter des dimensions qui agissent plus ou moins subtilement sur la capacité de chacun à bien vivre ou travailler, avec les autres.

 

Je travaille avec les gens et leur réalité, à mettre des mots sur leurs sensations, à exprimer et mettre en sens leurs émotions « négatives », à identifier leurs craintes, appréhensions, doutes de soi et stratégies qui créent des difficultés à être en lien, à s’intéresser aux autres et à sécuriser les relations. Ces mécanismes existant dans des intensités variées en tout groupe et chez chacun, prennent forme, entre autres, dans des conduites et postures autoritaires ou laxistes, rassurantes ou menaçantes, de protection ou d’abandon, de respect ou de mépris.

«j’ai cerné avec force il y a quelques années que j’avais eu à occuper très tôt dans ma vie une position de réconciliateur, malgré moi.

Ce vécu m’a fait suivre un chemin de vie, ponctué d’une sensibilité à l’exclusion, au rejet, à la haine, aux violences, et plus tard d‘explorations des frontières sociales qui inscrivent les gens dans des logiques d’indifférence, de mépris ou d’affrontement.

Ma formation en Thérapie Sociale TST m’a permis de revisiter cette fonction de réconciliation, de me réconcilier avec celle-ci dirais-je, avec ce que je suis, ce que j'ai été, ce que d'autres ont été avec moi, et ce que je peux réellement faire aujourd'hui. Je suis amené à exercer cette délicate et exigeante fonction, de façon acceptée, voulue et recherchée, avec tous.»