Se former : "mieux gérer les tensions, violences et crises en rapport avec la diversité"

Nous avons réalisé une intervention de 5 jours (2+3) dans la province du Luxembourg en Belgique. Cette session initiée et co-animée avec Philippe Dachelet, réalisée au centre Resort de Libramont et financée par la communauté française de Wallonie-Bruxelles était ouverte aux professionnels de l'action publique ou parapublique.

Elle a réuni 19 professionnels: médiateurs sociaux, responsable sécurité publique, directeur d'internat éducatif, formateurs, enseignants, conseiller laïcité IPPJ (mineurs délinquants), assistants sociaux, chef de service d'aide à la jeunesse, coordinateur périscolaire, éducateurs, assistant social de la police, sur le thème "mieux gérer les tensions, violences et crises en rapport avec la diversité".


5 journées extra-ordinaires où chacun et avec tous a pu mieux dire ce qu'il vit, réellement, mieux comprendre les difficultés et pénibilités qu'il rencontre, mieux voir ses ressources et ce qui peut l’empêcher de les exercer, trouver des renforcements réalistes suscitant un renouvellement de l'enthousiasme à agir, créer avec les autres des outils nouveaux et s’entraîner à les mettre en oeuvre dans son environnement professionnel.


Une belle session et une possible reconduite de cette action "expérimentale" élargie aux autres provinces sur 2017.
Très touché de ce que nous avons réussi tous ensemble.
Je pars à la recherche de terrains français et étrangers-francophones susceptibles d'accueillir ce meme type d'actions...nous partageons sensiblement les memes réalités sociales, enjeux, difficultés, opportunités et ambitions, ainsi que les mêmes urgences à renouveler des postures, pratiques et dispositifs, à réengager des dialogues et des espaces mieux démocratiques